Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Basdanc-Obs
  • Basdanc-Obs
  • : Basdanc-Obs parle de tous, du domaine de la santé aux activités professionnelles, de Clips, d'Humour ... Avertissement: Basdanc, Awigahelle et Vayaly sont des noms dont je suis l'auteur!!! Évitez de les utiliser comme pseudo ou autre. Merci. BASDANC a 14 ans (2000) Awigahelle a 7 ans (2007) Vayaly a 3 an (2011) d'existences. Soyez inventif cessez de copier. Nous en remerçions
  • Contact

Basdanc Obs - traduction

Im Translator, Online translator, spell checker, virtual keyboard, cyrillic decoder

Rechercher

Archives

Il y a actuellement personnes connectées à Over-Blog dont sur le blog Basdanc Obs
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 23:10

Enfin le parlement a adopté une proposition de loi contre les violences conjugales le mardi 29 juin 2010. Ce texte prévoit la création d'un "délit de violences spychologique"  et d'une ordonnance de protection pour les victimes.

 


En France, maintenant ! Tous les 4 jours une femme meurt suites aux coups portés par son conjoint.

Chaque année près de cent femmes femmes sont tuées par leur compagnon.

Une femme sur dix se déclare victime de violence conjugale, mais seulement 13% d'entres elles portent plainte.

Les premières insultes, gifles, on a du mal à y croire. On pense longtemps que la situation va s'arranger.

Ce sont ces bourreaux qui savent se montrer charmants à l'extérieur, mais transforment le foyer en enfer quotidien.

Dans le silence s'installe la peur, et la honte, et toute la complexité des sentiments qui unissent les membres d'une même famille.

Toutes Violence est INACCEPTABLE : insultes - coups - privation ...

Humilier: c'est "tuer" sans se salir les mains. Il n'y a pas de trace tangible.

La violence des hommes envers les femmes, elle existe ; elle a toujours existé. Elle est là, autour de nous, parmi nous. Mais nous le la voyons pas nous ne voulons pas la voir.

Ou pire encore : pour beaucoup d'entre nous, ces comportements masculins violents ne sont que "traditionnels", "possessifs", "religieux" ou même difficiles.

Ce faisant, nous nions et cautionnons la violence de ces hommes envers leur compagnes. "Ce qui ne se voit pas, n'existe pas".

Pourtant la réalité est bien là! On estime qu'en France, il y a plus de 1.5 millions de femmes victimes de violences conjugales. Elle est exercée à 99% par des hommes sur des femmes et en privé. En France une femme sur 10 qui vit en couple en est victime. Au niveau international, c'est une femme sur 5. Souffrance et humiliation, Ne fermons pas les yeux.Si ce n'est pas vous, c'est peut-être votre voisine, une collègue,... Tendez votre main, Soyez à l'écoute, sans juger, a celle qui en a besoin. De nombreuses femmes sont battues par un conjoint. Elles étouffent en elle la peur, l'humiliation et la souffrance. Pourquoi ne pas en parler... Une femme battues est une victime. Une victime a le droit d'être défendue... pour cela il faut qu'elle exprime sa douleur physique et morale. Cela n'est surement pas facile, pendant longtemps on doit s'accrocher à l'espoir que demain sera plus tendre.

On veut trouver des excuses au conjoint violent (alcool, chômage, drogue...).  Certaines sont honteuses, à tord naturellement... mais les ressentis sont personnels. On peut craindre une violence encore plus brutale. On ne voit pas d'issue. Vous vous détruisez vous-même en vous enfermant dans le silence. Il faut en parler.

Appelez le 3919

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   L'héritage  ? La maltraitance !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Awigahelle - dans BASDANC Obs INFO
commenter cet article

commentaires

Samuel 05/07/2010 13:09



Je trouve pertinent votre article et votre blog de façon générale.
Comme vous le mentionnez, beaucoup de femmes subissent des humiliations, des coups et bien d'autres choses terribles.
Cependant je vous suggère de parler d'un phénomène caché dans les foyers : Les maltraitances des parents vis à vis de leurs enfants.
En effet, beaucoup de parents pensent que la vie de leurs progénitures leurs appartient et la dirigent completement. Le comportement des parents trop protecteur peut mener dans beaucoup
de cas à la perte totale de l'enfant. Lors de mes études j'ai pu aborder différents cas sur ce sujet ce pourquoi je vous en parle. Beaucoup de parents dictent leurs choix de religion, de vision sur
la vie à leurs enfant sans même se demander si l'enfant adhère à ce point de vue. D'un côté l'enfant devient esclave par un tel comportement. L'enfant doit forger son propre caractère pour
pouvoir être apte à prendre des décisions dans sa future vie. L'épanouissement d'un jeune adulte passe par le fait qu'il puisse se sentir libre. Une intrusion dans sa vie privée est destructrice et
sera destructrice ! A partir d'un certain âge un enfant exprime le souhait de sortir. Entre 10 et 16 ans la vigilance doit-être très accrue ! C'est à ce moment que l'enfant peut prendre la mauvais
chemin. Un enfant devient adulte à l'âge de 20 ans. A ce moment clé de sa vie il doit commencer à prendre son envol. Les parents doivent alors comprendre qu'il est temps de relâcher leur autorité
et ainsi admirer ce jeune adulte qui ce développe. L'enfant émet le souhait de sortir avec ses connaissances. Il faut lui faire confiance pour installer une relation de confiance parent-enfant. Une
privation de sortie est cruelle si elle n'es pas justifiée.
Je me permet ce commentaire, car trop souvent dans les médias la souffrance cachée des enfants n'est pas abordée et cela est injuste.

Nos enfants sont l'avenir de demain. C'est eux qui prendront le contrôle de notre planète Terre dans le futur.



BASDANC OBS 05/07/2010 21:03



 


Et bien Merci à vous Samuel de l'intérêt que vous avez porté sur cet article.


Effectivement, nous allons parler également de la maltraitance sur les enfants comme vous nous le suggérer. Certes, c’est un sujet tabou,
très embarrassant et encore sensible. Pourtant il y a tant à dire à ce sujet que ça soit de la violence physique, psychologique, et sexuelle. 


 Nous sommes si différents des uns
des autres en manière d’éducation et pourtant pas si différents que cela.


Vous nous dites que « Lors de mes études j'ai pu
aborder différents cas sur ce sujet » Pourriez-vous nous faire part de
vos ''cas étudiés'' afin de constituer un complément d’information sur la maltraitance de jeune adulte.


A bientôt














 



Christian 05/07/2010 11:29



Interessant



Awigahelle 05/07/2010 18:12



Merci à vous Christian.